Résumé du projet

La gastronomie et les services alimentaires profitent aux économies locales et nationales de toute l'Europe. Elles génèrent des bénéfices grâce au tourisme, stimulent d'autres secteurs économiques et offrent un fort potentiel de création d'emplois de différentes qualifications, y compris pour les jeunes. Ils sont adaptés à la mobilité de la main-d'œuvre en raison de l'importance croissante du tourisme et de la difficulté à se loger près de son lieu de travail.

La plupart des professions culinaires - cuisiniers et chefs cuisiniers intègrent une apprentissage sur le lieu de travail et une expérience internationale apporte une valeur ajoutée.

Pourtant, des obstacles subsistent : dans de nombreux pays, la formation professionnelle se limite principalement à l'enseignement secondaire, les systèmes nationaux ont qualifications et des normes différentes et il reste difficile de valider les acquis d'apprentissage générés par la mobilité.

Objectif général

CulinArt contribue à améliorer la richesse de l'offre de formation dans le secteur culinaire en réponse aux besoins de la profession, salariés et employeurs, et aux demandes des consommateurs.

CulinArt contribue à améliorer l'employabilité des jeunes, à favoriser la mobilité transnationale et l'évolution professionnelle.

Il existe un fort potentiel d'emploi dans les professions liées à la restauration. La portée géographique du projet tient compte des traditions culinaires et des formations existantes en associant des partenaires de France, Italie, Espagne, Portugal, Turquie et Bulgarie.

Objectifs spécifiques

  • O1: Identifier l'évolution des besoins de compétences en cuisine et les implications qui en résultent pour les qualifications professionnelles.

    O1: Identifier l'évolution des besoins de compétences en cuisine et les implications qui en résultent pour les qualifications professionnelles.

    La juxtaposition des offres de formation professionnelle existantes, des profils professionnels et des besoins en compétences des entreprises permettra de créer le cadre d'une nouvelle qualification de formation professionnelle commune. Ce travail prévoira les modalités de reconnaissance des acquis d'apprentissage des certifications dans chaque pays.

  • O2: Développer une qualification commune dans les arts culinaires adaptée au marché du travail.

    O2: Développer une qualification commune dans les arts culinaires adaptée au marché du travail.

    La mise en œuvre de cet objectif est une étape importante. Grâce à l'échange de connaissances, d'expertise, les partenaires élaboreront un profil de qualification commun, un programme modulaire en alternance et des normes d'évaluation. La coopération internationale garantira l'aptitude à la mobilité transnationale dans la perspective d'une reconnaissance au niveau national et avec la possibilité de continuer à se former.

  • O3: Créer une structure de coopération durable pour initier cette qualification.

    O3: Créer une structure de coopération durable pour initier cette qualification.

    La délivrance conjointe de la nouvelle certification reposera sur la conclusion (1) d'un accord-cadre entre partenaires avec une répartition des modules de certification et (2) d'un protocole d'accord basé sur ECVET pour la reconnaissance mutuelle des acquis d'apprentissage des modules. L'implication d'organisations patronales et sectorielles dans le partenariat devrait garantir une employabilité durable des diplômés.

  • O4: Préparer une reconnaissance de la qualification dans les pays partenaires.

    O4: Préparer une reconnaissance de la qualification dans les pays partenaires.

    Les partenaires effectueront le travail préparatoire pour une accréditation conjointe de la qualification dans chaque pays. La participation de responsables de la formation professionnelle en tant que partenaires associés sera déterminante à cet égard.

  • O5: Gestion de projet efficace

    O5: Gestion de projet efficace

  • O6: Attrait accru de l'EFP

    O6: Attrait accru de l'EFP

  • O7: Livrables de haute qualité

    O7: Livrables de haute qualité

  • 1

Groupes cibles

Les groupes cibles de CulinArt sont les prestataires de formation, les entreprises, les organisations sectorielles de l'alimentation, de la restauration et du tourisme, les apprenants - actuels et futurs, y compris les autorités de régulation de la jeunesse, de l'éducation et des qualifications dans les pays partenaires ainsi qu'au niveau européen au sens large. Des prestataires de formation, des organisations sectorielles et commerciales ainsi que les organismes certificateurs de Bulgarie, d'Espagne, de France, d'Italie, du Portugal et de Turquie coopèrent. L'étendue et la composition du partenariat permettent une synergie entre les différents types d'institutions.

 

Ils bénéficieront du projet pour:

i- améliorer la pertinence et de l'attrait de l'enseignement et de la formation professionnels

 de meilleures possibilités de reconnaissance des compétences acquises sur le lieu de travail et en mobilité transnationale

 établir des partenariats et acquérir une expertise pour mieux cibler et commercialiser les programmes d'arts culinaires

 mettre en évidence la transparence et la comparabilité de l'EFP dans le domaine des arts culinaires dans toute l'UE

 améliorer les perspectives d'emploi et de progression de carrière dans les professions culinaires.

Impact prévu

  • Sur les prestataires de formation professionnelle:

    Sur les prestataires de formation professionnelle:

    -l'amélioration des compétences pratiques pour le développement des qualifications et des programmes d'études en donnant la priorité à la formation professionnelle continue et à la mobilité transnationale;
    - l'amélioration de la capacité d'internationaliser la recherche sur les compétences et le travail d'élaboration des programmes d'études et de les exécuter dans un environnement multinational;
    - l'amélioration de la capacité d'orientation en matière d'éducation et de formation tout au long de la vie et le développement de parcours d'apprentissage flexibles pour la transition entre différentes formes et différents niveaux de formation professionnelle, adaptés aux besoins spécifiques des stagiaires et du secteur en question (en particulier le secteur culinaire);
    -établir des partenariats et acquérir une expertise qui leur permettra de mieux cibler et commercialiser leurs programmes de formation culinaire.

  • Sur les entreprises et leurs organisations sectorielles:

    Sur les entreprises et leurs organisations sectorielles:

    - de meilleures possibilités de reconnaissance des compétences acquises en cours d'emploi (l'apprentissage en alternance et sur le lieu de travail est un élément essentiel de cette profession et quelle que soit la formation reçue, la plupart des nouveaux cuisiniers commencent à un niveau inférieur et progressent);
    - des parcours d'apprentissage plus souples à l'appui de l'acquisition de compétences plus élevées;
    - la disponibilité de professionnels possédant des compétences à jour;
    - des aptitudes, connaissances et attitudes dans le domaine de la gastronomie (en particulier dans les domaines scientifiques et techniques qui, il y a quelques années avaient peu de relation avec la cuisine en tant que profession).

  • Sur les stagiaires de l'EFP (et les jeunes en général):

    Sur les stagiaires de l'EFP (et les jeunes en général):

    - l'accès à une qualification pertinente sur le marché du travail pour une profession à très fort potentiel d'emploi et d'entrepreneuriat;
    - la reconnaissance de la qualification au-delà des frontières;
    - un parcours d'études complémentaires en adéquation avec les perspectives d'évolution de carrière.

  • Sur les autorités de certification et d'éducation:

    Sur les autorités de certification et d'éducation:

    - l'amélioration de la capacité d'établir des partenariats viables entre l'industrie, l'éducation, la planification et la recherche afin de soutenir la pertinence de l'EFP, l'employabilité et l'emploi des jeunes, ainsi que les retombées entre les secteurs clés de l'emploi dans l'UE;
    - l'amélioration de la comparabilité, de la transparence et de la reconnaissance des résultats d'apprentissage et des qualifications en matière d'EFP dans les arts culinaires au-delà des frontières;
    - l'amélioration de l'attractivité et de la qualité de l'EFP.

  • 1
×

Avertissement

Joomla\CMS\Filesystem\Folder::create: Impossible de créer le répertoirePath: /home/krasimir/www/culin/cache/com_templates